Un site internet qui a été réalisé avec un CMS et qui n'est pas mis à jour régulièrement présente des risques au niveau de sa sécurité. Il est susceptible d'être la proie des attaques de hackers.

La mise à jour du noyau de Drupal est plus complexe que sous Wordpress ou Joomla.

Mais en respectant bien les étapes, elle peut être réalisée sans problèmes.

Il est conseillé de tester d'abord la migration sur une copie du site en local.

Migration core DrupalComme pour toute mise à jour de version d'un CMS, il est indispensable de prendre une sauvegarde complète du site :

  • Transfert des sources via le FTP
  • Sauvegarde de la page de données (généralement avec PHP MyAdmin)

Ensuite :

  • Télécharger la dernière version de Drupal en français.
  • Décompresser le package.
  • Passer le site Drupal en mode maintenance (Configuration => Mode maintenance).
  • Garder une copie du fichier settings.php, qui contient entre autre les paramètres de connexion à la base de données.
  • Garder une copie des fichiers robot.txt et .htaccess
  • Supprimer tous les fichiers et dossiers du site Drupal, à l'exception du répertoire /sites ainsi que de toute personnalisation effectuée sur le site.
  • A partir du nouveau package téléchargé de Drupal, transférer sur votre hébergement les fichiers de la nouvelle version du core, à l'exception du répertoire /sites.
  • Appliquer les mises à jour éventuelles aux fichiers settings.php, robot.txt et .htaccess.
  • Se connecter au back-office de Drupal en temps qu'administrateur.
  • Lancer le script update.php
  • Suivre les instructions de Drupal pour les mises à jour
  • Désactiver le mode maintenance
  • Tester le fonctionnement du site migré.